Conditionnement dès le plus jeune âge pour un ordre établi…, acceptations de nouvelles lois…, de chants « patriotiques » avec respect du drapeau, etc etc…
Cela commence à la cour de récréation en maternelle et les années suivantes, jusqu’au service militaire obligatoire ou non et plus…
Le film de Henri Verneuil, I COMME ICARE… a bien mal vieilli, de par sa lenteur dans les dialogues et bon nombre d’erreurs, mais démontre toujours et illustre, hélas, encore et toujours, certains mécanismes ayant trait au complot… et montre comment on peut transformer un homme ordinaire en tueur, indépendamment de ses propres valeurs.
L’expérience elle-même est directement basée sur les expériences de Stanley Milgram.
Le film a le mérite d’en offrir une illustration assez fidèle.

Stanley Milgram

Guantanamo
La tristement célèbre Lyndie England, la soltate engagée dans l’armée américaine à 17 ans est encore un terrible exemple dans le monde entier en soumettant de force des prisonniers irakiens à des tortures sadiques.


Lynndye England : » Les officiers nous disaient, bon boulot, continuez…. »
http://www.youtube.com/watch?v=y6GxIuljT3w
Nous pouvons voir, que les gens qui infligent « les punitions » dans cette vidéo cherchent à chaque fois le regard « approbateur de l’autorité » du « chercheur en blouse blanche responsable »…

Et vous, combien « de jus » supporteriez-vous ?
Appartenez-vous à une association, un parti politique, un mouvement, une organisation ?
Vous êtes-vous déjà demandé si l’idée générale du groupe auquel vous appartenez ne dépassait pas les limites de l’humanité ?
Je ne parle pas de Gatsbyonline qui a manqué à plusieurs reprises de disparaître comme le mythe d’Icare…
Avez-vous déjà eu le courage de contredire dans d’autres groupes des sujets qui vous agacent, au risque de vous faire traîter de con et pire…, de vous censurer ou de vous exclure ? 
Et dans votre job avez-vous déjà remis en cause les ordres de la direction à titre individuel ? 
Ou, en êtes-vous au stade de la résignation, vous demandant à quoi cela servirait, pensant qu’il y a toujours des factures à payer et qu’il faut bien se substanter un peu, et puis, il parait que les sans-abris deviennent trop nombreux…
En attendant, on peut encore essayer de jouer au Lotto et gagner…
Allez, un peu d’humour et délivrez-moi de l’espoir…

La suite ici : L’Amérique d’Adolf Eichmann…, Arbeit macht frei !
www.GatsbyOnline.com