Caparo Freestream T1…

Née anglaise avec des performances théoriques époustouflantes, la Freestream T1 est devenue indienne et rebaptisée Caparo, elle s’était montrée lors du dernier Salon Top Marques de Monaco et Gordon Murray avait même rejoint l’équipe, gage de sérieux pour l’auto !
Pour ceux qui auraient loupé le début de cette affaire, un petit récapitulatif historique s’impose :
C’est une sportive époustouflante, hallucinante, ahurissante…
Freestream T1…, ‘free stream’ veut dire ‘jet libre’…

Sous la forme d’une biplace, et très inspirée par les F1, la T1 utilise un V8 de 480 ch qui fait des merveilles dans ce poids plume (500 kg)…
Je ne sais pas vous mais moi j’ai été littéralement emballé par ce projet de supercar concocté par des anciens de McLaren.
Mais, la petite structure anglaise qui l’a conçue a été absorbée par le consortium indien Caparo qui dispose d’une branche de sous-traitance automobile depuis 2002.
De ce fait cette auto achangé de nom et se nomme « Caparo Freestream T1 ».

Avec un rapport poids/puissance de presque 1 cheval par kilo, vous avez sous les yeux une sportive extrême qui procurera à ses possesseurs des sensations de tout premier ordre.
Sous ses faux airs de Ferrari Enzo, la Caparo Freestream T1 est plutôt de la trempe de la Ariel Atom 2 et de la Tramontana qui se targuent de 500 ch pour 950 kg…, la T1 fait largement mieux avec 480 ch pour un poids moitié moindre de seulement 465 kg, soit 1 000 ch par tonne, mieux qu’une Bugatti Veyron !
Ce poids a été rendu possible grâce à l’emploi massif de carbone et d’autres matériaux nobles.
Le V8 2.4, comme sur les dernières F1, en collera plus d’un au fond des sièges baquets, tandis que vos concurrents occasionnels aux feux rouges n’oseront même pas risquer la blancheur éclatante de leur slip…, puisque la belle revendique le 0 à 100 km/h en 2.5 s, le 0 à 160 km/h en 5 s, des accélérations latérales allant jusqu’à 3G et une vitesse maxi de 322 km/h !!!

D’ailleurs, d’un point de vue esthétique, la T1 semble hésiter entre Formule 1, barquette des 24h du Mans, OVNI et avion de chasse.
Encore au stade de prototype, les géniteurs de la T1, qui ont bossé sur la McLaren F1, communiquent sur une volonté très affirmée de la produire en très petite série, homologuée route, avec une aérodynamique très étudiée évitant toutes perturbations à hautes vitesses.
Reste le prix, 220.000 € environ, c’est cher pour ce que c’est vraiment, mais quand on sait qu’on peut ridiculiser des Ferrari Enzo, Porsche Carrera GT, Mercedes SLR et autres sportives du moment, on ne compte pas…, toutes proportions gardées bien sûr…

Le développement routier a été confié confié au pilote Chris Goodwin…, le bien nommé qu’on connaît déjà grâce au SLR Safety & Speed Academy…, qui en a évalué la maniabilité et les performances dynamique sur circuit.

Comme vous pouvez le constater, l’habitacle est conçu pour une conduite en tandem… ce qui fut une grande surprise pour moi lors de l’essai de cette voiture car cette configuration m’avait complètement échappé depuis la prise en main de la Tramontana !

Seulement 24 véhicules y seront assemblés chaque année, soit 2 par mois… qui dit mieux ?.
Angad Paul, Directeur Général du Groupe Caparo, a déjà autorisé la commande des fournitures nécessaire à la production des véhicules et a approuvé le déménagement l’usine de Farnham vers une toute nouvelle usine plus grande localisée à Basingstoke dans laquelle une nouvelle machine autoclave produisant des pièces en fibres de carbone les attend déjà !
Richard Butler est le Directeur Général de Caparo Vehicle Products et est également Directeur de Caparo Vehicle Technologies…, des branches de la nébuleuse Caparo Vehicle Products group…, il y a autant de bras que Shiva dans cette entreprise indienne visiblement…, qui annonce que la Caparo T1 ne représente qu’un dixième du business plan du groupe.
Alors pourquoi qu’il dit ça lui ?

Réponse par la voix du fondateur et Président de Caparo Vehicle Technologies (si j’ai bien compris… enfin ex-Freestream) : « La Caparo T1 est une vitrine technologique pour le groupe Caparo et je suis immensément fier de ce qui a été achevé en si peu de temps »…, sous entendu vitrine technologique aux autres entités du groupe spécialisé dans les matériaux composites, l’acier et l’aluminium…, pour peut être vendre le savoir-faire à d’autres constructeurs ou industries par exemple.
www.LesAutomobilesExtraordinaires.com     
www.GatsbyOnline.com