Les Britanniques ont toujours été friands de voitures sportives.
Et cela n’est pas près de s’arrêter avec cette réalisation électrique dont le carnet de commandes vient de s’ouvrir après sa présentation au salon de Londres 2008.

Les 120 kW de chacun des quatre moteurs Hi-Pa Drive installés dans les roues donnent une puissance totale équivalente d’environ 700 chevaux disponible dès le démarrage.
La Lightning GT est un concentré de technologies pour réussir à répondre aux exigences de la conduite sportive actuelle, tout en n’émettant aucun nuage nocif à l’échappement.
D’où le sprint explosif.
Ces moteurs sont alimentés par des batteries NanoSafe particulièrement efficaces autorisant une autonomie maximale de 300 km !
Le freinage régénératif est installé sur les quatre roues pour récupérer encore un peu d’énergie.

Une vision de rêve, assurément, un délire total, sûrement pas !
Imaginez un peu, une super GT de 700 chevaux, capable de filer de 0 à 100 Km/h en 4 secondes seulement et de parcourir 400 km sans aucune goutte d’essence !
La Lightning Car Company ne sort pas de nulle part, ses cerveaux accusent 25 ans d’expérience au service de McLaren, Lola, Ronart and Vanwall, ainsi qu’une collaboration active dans le domaine de l’aéronautique.
 

Arthur Wolstenholme, le directeur technique nous explique : « 10 ou 15 ans auparavant, l’énergie électrique était présentée comme un piètre substitut au pétrole. Mais les choses ont beaucoup évolué ces dernières anénes, notamment dans les applications militaire ou spatiales, les batteries permettent désormais de fournir et stocker beaucoup plus d’énergie. Le moteur électrique, capable de fournir des performances au niveau des meilleures supercars est désormais une réalité du marché. La Lightning GT repose sur un châssis tubulaire avec une carrosserie de coupé faite de fibre de carbone et de composite en Kevlar. Cette sportive légère de 4445 mm de long (empattement de 2590 mm) n’a pas besoin d’une seule goutte de pétrole. Et le silence de marche peut laisser la place à bruit de moteur généré artificiellement par un accessoire de série. La technologie NanoSafe utilise des batteries en nanotitanate à la place du graphite. Une solution sans métaux lourds et non toxique. De plus, leur durée de vie est de 12 ans et elles gardent encore 85 % de leur potentiel après 15.000 charges. Et, cerise sur le gâteau, elles rempilent pour le service en deux temps trois mouvements : 10 minutes pour être précis, à haut voltage« …

La Lightning combine 4 moteurs électriques à récupération d’énergie au freinage, ce qui porte l’autonomie moyenne à 400 km.
Les batteries de type NanoSafe™ de la société américaine Altairnano Inc. ont été retenues, car offrant une bien meilleure durabilité que les modèles Lithium-Ion.
Chaque moteur est placé à l’intérieur d’une roue, ce qui ne perturbe donc pas les capacités de rangement et d’habitabilité de la voiture.

3 modèles sont prévus à terme : une « Grand Tourer« , une version « Sport » et une version « charge rapide« , offrant 400 kms d’autonomie en 10 minutes de charge !

Les coûts d’entretien devraient être particulièrement réduits. Le constructeur annonce une économie de £10,000 à l’année par rapport à une Audi RS4, pour 20,000 miles parcourus.

Le pack standard comporte une ouverture électronique des portes, l’ABS, le contrôle de traction, l’air conditionné, des sièges sport cuir Alcantara, des feux Hella, la navigation, l’autoradio, le kit de chargement et une housse de protection.
Voiture capable de croiser à 130 mph (environ 210 km/h), la Lightning GT est une automobile verte qui permet d’éviter un tas de taxes et malus tout en profitant d’une accélération digne d’une ultrasportive.

Les commandes devraient commencer à partir de 2008, le futur est en marche…
Le prix de ce bijou de technologie, 200.000 euros minimum plus taxes, est à la hauteur des plus prestigieuses marques.
www.GatsbyOnline.com