En Italie, la « Guardia di Finanza » s’attaque au grand luxe…

Les très chics « Madames » aiment plaisanter en temps de crise : « La personne qui dit que l’argent ne peut acheter le bonheur ne sait tout simplement pas où aller faire son shopping« 
C’est de l’humour pour milliardaires…

ferrarifisc-20

Les pauvres hères de la classe moyenne qui tombent en faillite comme des mouches après s’être pavanés comme des faisans en quête d’amour au volant de leurs bolides de plusieurs centaines de milliers d’euros, râlent sec et plus sex…, après avoir appris que Dhiaa Al-Essa, un étudiant quelconque mais citoyen d’Arabie Saoudite, multimillionnaire play-boy et fils d’un multimilliardaire play-boy, possède à 21 ans une collection de plus de 30 supercars exotiques d’une valeur de plus de 27 millions d’euros.

ferrarifisc-19

Lorsqu’il y a deux ans Dhiaa Al-Essa avait pris livraison de sa trente-cinquième automobile exotique, une « LAFerrari », il avait dit qu’il préférait malgré tout sa 599 GTO pourtant 8 fois moins chère (550.000 euros)… : « J’avais été tellement enthousiasmé par la Ferrari 599 GTO que j’avais usé des passe-droits de mon père afin de ne pas attendre six mois pour qu’elle m’arrive. C’était une voiture en édition limitée avec plus de technologie que pratiquement n’importe quelle autre voiture dans le monde. Ma voiture préférée était alors la Mercedes SLR McLaren, mais maintenant c’est la Bugatti Chiron. C’est la meilleure, tout simplement, je l’aime »…

ferrarifisc-17

Sa collection comprend plusieurs autres Ferrari dont une SA Aperta…, une F430 Scuderia Spider 16M, cinq Porsche, dix Lamborghini, trois Rolls-Royce, une Mercedes-Benz SLR McLaren et quelques autres babioles…
Cette dernière acquisition était un bouche-trou jusqu’à ce qu’il reçoive ses cadeaux d’anniversaire, une Agera Koenigsegg, une Bugatti Veyron cabrio… et une Bugatti Chiron plaquée or…
Bien évidement, Dhiaa Al-Essa n’a jamais payé de taxes, ni de TVA et n’a jamais du retourner ses poches et se mettre à nu devant le fisc…
Il est loin d’être le seul !

ferrarifisc-18

En France, c’est plus ou moins pareil, en confirmant les quatre mégalo-multi-milliardaires Français dans de meilleures normes, la clique gouvernementale n’a pas pas reçu en retour d’ascenseur de quoi vivre 1.000 ans comme des nababs, alors que Sarkozy ne s’en était pas privé…
En Grèce, lors de la grande crise, de savantes études avaient démontré que si les fameux armateurs Grecs payaient leurs impôts au lieu de s’acheter des Yachts, des îles secrètes et privées et tout autant d’automobiles que Dhiaa Al-Essa…, la Grèce serait en boni, plus riche que l’Allemagne (a qui elle rendrait la politesse)… et qu’il n’y aurait jamais eu de crise Grecque précipitant ce pays et toute l’Europe dans un gouffre !

ferrarifisc-21

C’est plus qu’indécent de voir une « bête Ferrari », fut-elle 250 California ayant appartenu à Roger Vadim (la belle affaire !)…, vendue aux enchères chez Artcurial à Rétromobile 2012, plus de 4 millions et demi d’euros… et depuis lors il y a eu la fumeuse « Bardinon » à 32 millions d’Euros…
Plus encore de lire les journaleux s’en pâmer d’ivresse tout comme lorsqu’ils écrivaient qu’une Bugatti Veyron vallait presque 2 millions d’euros dans une Nième version exclusive…

ferrarifisc-22

Bref…, donc…, certaines ventes se font toujours discrètement par l’intermédiaire de marchands ou des experts des maisons de ventes et non devant le public d’une salle d’enchères.
Mais tout cela, ne sont que roupies de sansonnet (Expression populaire française qui signifie « une valeur négligeable », souvent utilisée sous la forme négative. Elle prend son origine dans le parler populaire du Moyen Âge où la roupie est la goutte au nez. Il est difficile d’imaginer que cet oiseau étourneau sansonnet puisse avoir une goutte au nez. Il peut y avoir un détournement de sens à partir de « la roupie de son nez » qui, dès le moment où la compréhension de roupie s’est perdue au XIXième siècle, le parler populaire a reconstruit sansonnet à partir de « son nez » après avoir tenté de créer « de la roupie de singe », autre forme attestée et construite sur « la monnaie de singe » mais sans succès populaire)…

ferrarifisc-14

Sans revenir sur la Bardinon à 32 millions d’euros (3.000 ans de Smic sans en dépenser quoique ce soit, l’équivalent de 60 châteaux ou villas de bord de mer sur la Cote d’Azur), la Ferrari 250 GTO #5095 a par exemple changé de propriétaire pour la modique somme de 20,2 millions de Livres Sterling, soit 24,2 millions d’euros !
Il s’agissait du spécialiste Ferrari Talacrest, qui avait effectué la vente à un acheteur Espagnol, pays alors sur le point de sombrer dans « la crise de la dette » comme la Grèce, ce pourquoi le peuple, rendu responsable, devait se serrer la ceinture et rembourser ce qu’il n’avait jamais perçu !…

ferrarifisc-08

La voiture était celle du britannique John Hunt qui l’avait acheté pour 15,7 millions de Livres ( 18,8 millions d’euros) en 2008.
Cette vente faisait de la 250 GTO la seconde voiture la plus chère vendue par un marchand privé dans le monde après la Bugatti 57SC vendue 31 millions d’euros par Gooding en 2010, la vente « Bardinon » aurait du figurer dans ce palmarès puisqu’elle avait été conclue AVANT la vente aux enchères Artcurial qui n’était qu’une mise en scène fiscale.
Indécent, n’est-il pas !

ferrarifisc-07

Notez que « Bercy » a rectifié le tir en 2017 en saisissant toute la succession des Ferrari…, pareil que pour une Alfa Romeo 8C Zagato classifiée comme « patrimoine national » à 50 millions d’euros, vendue sans autorisation avec des doublettes de numéro de châssis et maintenant activement recherchée…, les temps deviennent durs pour les milliardaires mais ils peuvent vivre d’extraordinaires émotions…
On est bien loin du « Garage Amour », le petit artisan sympa qui répare votre voiture pour une poignée de main et un billet de dix euros…

ferrarifisc-06

Tant de bêtise généralisée, aide à mieux comprendre comment les gouvernements édictent des lois liberticides sans que la populace ne lève le petit doigt…
Et c’est tout autant indécent de voir les sportifs bedonnants affalés devant leur TV en ingurgitant des bières et des chips, hurler de joie lors des retransmissions de courses de F1 et autres… en ce compris les matchs de football dont les stars perçoivent des centaines de milliers d’euros en salaire mensuel !
Au contraire, la populace fait grève pour travailler… au lieu de s’asseoir et réfléchir que toute la misère est adroitement distillée afin que les gens compensent en consommant pour dé-stresser…, préférant acheter moins cher fabriqué en Chine, en Inde et ailleurs, contribuant ainsi à la ruine du pays dont ils sont citoyens…

ferrarifisc-10

Je le dis et écris souvent : tout vient des « congés-payés » ou les pauvres se sont cru « comme les riches » et ont entamés les sacro-saints périples des vacances consistant le plus souvent à aller dépenser 10% de LEURS revenus annuels, à l’étranger, sans grande réciprocité…, ajoutez-y les achats « moins chers » fabriqués dans les pays à main-d’œuvre quasi gratuite… et vous comprendrez que toute cette « avancée sociale » n’a fait que le bonheur des autres…, même si l’Inde a finit par acheter des avions Rafale chez Dassault (qui possède LeFigaro, l’Elysée et Artcurial, entre autres…) !

ferrarifisc-16

Comme nous vivons enfermés en Europe qui est dirigée par des dictateurs qui n’ont jamais été élus par le peuple, qui font voter mais font revoter tant que le « OUI » n’est pas la réponse finale (souvenez vous du vote « NON » à l’Europe que Sarkozy avait fait revoter en interne parce que la décision du peuple n’était pas bonne)…, qui édictent des lois qui ruinent les citoyens en favorisant le capital jusqu’à la folie… et nous entraînent dans des guerres sans fin (actuellement en Syrie, mais il y eut la Lybie et l’Irak)…, il est utile de voir ce qui va très bientôt arriver en France et dans d’autres pays Européens, au niveau fiscal envers les automobiles de luxe…

ferrarifisc-15

Devant ce désastre, total…, en attente que les cinglés du pouvoir détruisent la Syrie après la Libye et l’Irak… et plongent le monde dans un holocauste nucléaire…, la populace a voté « correctement » Macron pour une « saine alternance », sans comprendre que ce sont les mêmes pions interchangeables… et que rien n’est modifié…, ce qui serait sans doute différent si, enfin, « le peuple » votait pour des partis d’idées, au lieu des partis partisans…
Avant de lire plus avant, retenez bien que les gouvernements qui appliquent cela ou vont l’appliquer, sont les mêmes qui affirment haut et fort que la renaissance économique ne peut passer que grâce aux petites et moyennes entreprises…
Dans ce fil, voyez ce qu’on fait en Italie envers cette catégorie de gens…

ferrarifisc-12

Ceux qui ont vécu le blitz anti-fraude fiscale dans la station de sports d’hiver la plus huppée d’Italie, à la veille du réveillon du Nouvel An, ne l’oublieront jamais.
Cortina d’Ampezzo, la perle des Dolomites, est toujours sous le choc.
Quatre-vingts inspecteurs du fisc (Guardia di Finanza), une véritable petite armée, ont fait irruption dans les hôtels, restaurants, magasins de luxe… et exigés d’avoir accès à leurs tiroirs-caisse.
En même temps, ils contrôlaient l’identité de tous les employés, pour découvrir d’éventuels travailleurs au noir.
Entre deux magasins, ils arrêtaient les passants qui, comme il se doit à Cortina, circulaient en Bentley, en Rolls-Royce, en Maserati, en Lamborghini ou en Ferrari…, pour vérifier leur identité.

ferrarifisc-05

D’autres inspecteurs du fisc avaient pris pour cible les voitures de luxe garées un peu partout dans la ville, en particulier celles qui coûtent plus de 100.000 euros, relevant toutes les immatriculations et les comparant illico avec les renseignements fiscaux.
Objectif : voir si les déclarations d’impôts des propriétaires de tels joyaux (les automobiles) et bijoux (des chics « Madames »), correspondaient à leur pouvoir d’achat !
Même les passantes se faisaient stopper et questionner sur les achats dépassant de leurs sacs Cartier, Vuiton, Gucci et autres…, les fiscards italiens réalisant même des photos pour immortaliser leurs montres et bijoux…

ferrarifisc-01

C’est un avant-goût d’une nouvelle technique qui est maintenant utilisée par l’administration fiscale italienne (et qui sera d’application dans tous les pays européens après ce test grandeur nature) : le « redimetro », qui permettra de comparer les déclarations d’impôts et le train de vie réel des contribuables, calculé à partir de diverses dépenses : voitures de luxe, avions, chevaux, yachts…, mais aussi électroménager, meubles et immeubles, écoles des enfants… Ce système est installé partout peu à peu après avoir voté l’interdiction des transactions en cash de plus de 1000 €uros…
Plus de la moitié des 543 automobilistes « de luxe » contrôlés à Cortina avaient déclaré avoir gagné, l’année précédente, moins  de 1.800 euros bruts par mois…, c’étaient tous des dirigeants de petites et moyennes entreprises…

ferrarifisc-02

Les autres 50% étaient des banquiers employés-directeurs, des classifiés escrocs et/ou mafieux, des industriels et beaucoup de potentats et fils/filles de… dictatures pétrolières…
Quant aux commerçants de la station, croyant éviter de se faire inculper de fraude fiscale en ne déclarant pas la réalité de leur chiffre d’affaire…, ils se sont contraints de « faire des affaires en or » ce jour-là…, obligés de déclarer leurs ventes…, justifiant cet incroyable explosion spectaculaire de leur chiffre d’affaire par « un coup du hasard »…
Surtout les bijouteries : plus de 400 % de plus par rapport au même jour de l’année précédente !
Après Cortina, ce fut le tour des boutiques, des bars et des restaurants du centre de Milan, toujours en stoppant tous les propriétaires de voitures de sport et de luxe et les jolies chics « Madames »…

ferrarifisc-13

Ils ont constaté que leurs propriétaires déclaraient un revenu annuel brut moyen de 6.000 euros !!!
Puis après tout cela, les fiscards ont débarqué à Rome, ajoutant les boîtes de nuit dans leur collimateur car dans toutes les soirées sont garées alentours de ces centres festifs, des quantités impressionnantes de voitures ampoulées à 8 et souvent 12 cylindres…. et là aussi : razzia monstre sur les quasi-smicards qui roulent avec des tutures de 300.000 euros en moyenne et s’exhibent avec montres, bijoux et vêtements de luxe qu’un smicard ne pourrait jamais acquérir même en économisant durant 80 années…

ferrarifisc-11

Selon les rapports établis, les patrons de ces boites de nuit, les restaurateurs et les bijoutiers ne déclaraient pas beaucoup mieux : 1.500 euros par mois…, un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté !
Mais beaucoup de ceux-ci se sont avérés possèder des yachts de luxe ancrés dans des ports de prestige avec lesquels ils faisaient de très nombreux voyages coûteux à l’étranger !
En Italie, pas moins de 42.000 bateaux sont définis comme très luxueux et mesurent plus de 10 mètres !
Tous, absolument tous, appartiennent à des gens qui déclarent gagner moins de 20.000 euros bruts par an…

ferrarifisc-04

Mais comment font-ils, en plus de s’être payé leur bateau, quelques voitures de luxe et des propriétés démentielles…, parfois aussi des hélicoptères et des avions…, pour trouver l’argent pour les coûteux frais de stationnement portuaires de leurs jouets ?
L’année dernière en Italie ont été vendus plus de 200.000 voitures dont le prix dépasse 100.000 euros.
Mais à qui ?
Il y a seulement 72.000 Italiens qui déclarent un revenu annuel brut de 200.000 euros, qui pourraient se permettre de telles voitures !
Deux plus deux font quatre…, le compte est facile, mais cela n’a rien à faire des mathématiques.

ferrarifisc-09

La défense invoquée par quelques avocats a été surréaliste, affirmant que tous ces propriétaires de villas, voitures de luxe ou bateaux, avions et hélicoptères n’étaient pas pauvres, mais ils avaient tout simplement oubliés qu’ils étaient riches !
Un dentiste à Florence, qui fraudait particulièrement bien, avait « accidentellement » reçu un remboursement de six millions d’euros !
Un entrepreneur de Bergame, a affirmé ne pas se souvenir qu’il possédait cinq maisons, quand le fisc lui a demandé des éclaircissements sur sa demande d’aide pédagogique, généralement accordée par l’état aux familles dans le besoin.
Un restaurateur a dit ne pas avoir déposé les 4 millions d’euros découverts dans son coffre camouflé dans sa cave, cet argent provenant de dons anonymes de clients en remerciement d’avoir si bien mangé dans ses établissements…

ferrarifisc-03

Et tant pis pour les touristes qui, dans les trattorias typiques, s’attendaient à recevoir, comme d’habitude, leur note griffonnée sur un coin de la nappe en papier, certains ont également bénéficié d’un examen fiscal, en a ressorti que près de la moitié déclaraient 1.500 euros de revenus mensuels !
Chaque fois, curieusement, les jours où les inspecteurs étaient sur les lieux, les affaires des restaurants étaient florissantes.
En ce moment, en Italie, à chaque paiement, le commerçant tend son reçu avec un rire un peu nerveux : « Ne l’oubliez surtout pas, ça vaut mieux par les temps qui courent ! »
C’est que le gouvernement a déclaré la guerre à la fraude fiscale.
C’est même l’un des grands remèdes auxquels il a recours pour redresser les finances de l’état qui croule sous les dettes : 1.900 milliards d’euros, soit 120 % du PIB.

5ad088s-960

« Il est inacceptable », avait déclaré Mario Monti, « que les travailleurs fassent des sacrifices alors qu’une partie importante des richesses échappe aux taxes ».
Effectivement, l’evasione fiscale est un véritable sport national qui coûte à l’état plus de 120 milliards d’euros par an !
La croisade anti-fraudeurs ne fait que commencer.
Un accord entre municipalités, administration fiscale et gouvernement prévoit que les municipalités dénoncent ceux et celles qu’elles estiment suspects… et si ce signalement permet à l’état de récupérer de l’argent, elles recevront largement leur part.
Les encouragements à la dénonciation, pas seulement de la part des administrations locales mais aussi des citoyens, ne sont pas critiqués, sauf par quelques rares trublions libertaires qui s’inquiètent que cette guerre rendue licite, ne se transforme en une dangereuse chasse aux sorcières.

2012-sc-mercedescls63amg_13

Lors d’une récente émission de la chaîne « LaSette » sur la répression de la fraude fiscale, Attilio Beffera, le responsable de l’administration des impôts, a expliqué que l’objectif était de modifier la mentalité des Italiens, fraudeurs dans l’âme et historiquement sceptiques face à l’Etat.
Sur le Web, le fisc a créé des réseaux où chacun peut dénoncer, en direct, les commerçants qui ne donnent pas de reçus.
Croyez bien que toute la classe moyenne regrette l’époque ou Berlusconi s’amusait sexuellement avec toutes les jeunes belles qui lui passaient sous les mains et s’ex-crimait avec l’ensemble de la justice Italienne !

2012-sc-mercedescls63amg_14c

Maintenant, le pouvoir est Européen, le pouvoir est aux banques… et elles sont bien décidées à garder le pouvoir et prendre tout l’argent qui reste !
Par exemple, avec ce génocide fiscal des classes moyennes, le risque que Lamborghini et Maserati fassent faillite est grand…, de même que Ferrari pleurait en informant le Gouvernement qu’ils allaient perdre au moins 50% de leurs ventes et de leur clientèle…
« Il est temps de badger la Fiat 500 avec l’écusson Ferrari pour récupérer cette clientèle »… avait répondu Mario Monti qui n’oeuvrait pas au bien de l’Italie mais à celui des banques dont, avec Goldman-Sachs, il était issu…

z4_02

On s’est ensuite rendu compte que la « Guardia Forestale » (la police des forêts) et la « Guardia di Finanza » (la police fiscale) avaient le même uniforme….
Au cours d’une émission TV, en voyant un membre de la « Guardia di Finanza » sanglé dans son bel uniforme flambant neuf, le journaliste du Corriere della Sera, Sergio Rizzo s’est souvenu d’un épisode qui avait défrayé la chronique il y a quelques mois.
Les forestiers sont environ 5.000…, les financiers, plus de 60.000.
Qui a changé d’uniforme ?
Ceux qui sont les plus nombreux, évidemment, au prétexte que les « forestiers » sont plus anciens…
Résultat, une nouvelle dépense, absurde, de quelques millions d’euros pour un Etat déjà surendetté.
Et cela, pour vêtir les policiers du fisc !

faussesferrari_016

 

Les « responsables » du gouvernement, en bon fonctionnaires et ex-banquiers aux bottes du Nouvel Ordre Mondial, ont affirmés que les fraudeurs de l’impôt pouvaient sauver l’Italie tout comme les armateurs Grecs pouvaient sauver la Grèce et les 4 méga-milliardaires français pouvaient sauver la France…, mais il faut aller au fond des porte-feuilles et des coffre-fort !
Plus de 120 milliards d’euros regarnissent peu à peu les caisses de l’État Italien afin de rembourser « la dette »…, qui n’est en réalité que le paiement d’intérêts usuriers aux banques, selon une directive Européenne interdisant aux pays membres de l’Union Européenne de frapper leur propre monnaie, mais de souscrire des emprunts aux banques !
Fallait-il être un fou, un escroc, un pervers pour imaginer un tel hold-up et… fallait-il être aveugle pour accepter de signer des lois bétonnant tout cela !

ferrari-458-italia-01

Les conséquences de cette nouvelle politique sont un appauvrissement général, le secret bancaire a été annulé… et des milliers de bateaux, avions, hélicoptères, voitures de luxe et propriétés hors de prix sont saisis ou en passe de l’être…, ce qui jete ces biens dans un marché qui va déjà très mal, aggravant la situation !!!
Plutôt que redresser l’économie, tout s’écroule…
Et je le rappelle, c’est un test européen réalisé avec de très gros moyens en Italie…
Ils ont oublié que sur les cocotes-minutes, il y a toujours une soupape pour laisser échapper la vapeur, sinon ça explose !

vicefacebook2
Regardez les agents du fisc italien, ce ne sont plus des idiots mal habillés et se déplaçant dans des Kangoo ou Clio…, mais ils représentent une véritable armée, avec un général en chef et toutes les hiérarchies militaires…
Lors de contrôles fiscaux, ce ne sont pas deux hurluberlus en civil qui présentent une carte tricolore, mais des militaires du fisc en armes…
Là on ne rigole plus !
Il suffit d’un ordre donné tout en haut de la pyramide Européenne… et toutes les armées Européennes, tous les fonctionnaires, tous les politiques, soudés en (et comme) un seul homme, obéissent aussi aveuglément que les troupes d’Hitler ordonnant l’Holocauste…
A partir de maintenant, ce système digne de la Sainte Inquisition, déborde aussi dans les divorces, lorsque mari et femme se battent pour le partage des biens accumulés…
Le fisc reçoit directement du Juge, une documentation détaillée des actifs cachés : oeuvres d’art non déclarées, automobiles de luxe et avions immatriculés dans des pays avenants, propriétés et avoirs financiers cachés dans des îles paradisiaques et paradis fiscaux…
Quelle tragédie: la fin peut devenir comme dans « Divorce à l’italienne », avec une fusillade finale, tout comme dans le film !