En roue libre…

boui-boui_05

Moi, perso’, né en 1949, arrivé aux 2/3, p’tet aux 3/4 d’mon âge probab’, j’suppose, ou assimilé…, j’tiens à dire sextuellement ceci :
Tous les hommes sans exceptation, y compris les femelles et les transsexuels (et transsexuelles), j’dis bien, tousses ces gens ; et par toussses, j’veux causer des grands/grandes, des petits/petites, des vieux/vieilles, des jeunes, des Français/Françaises, des Belges, des Noirs/Noires, des Jaunes, des croilliants et croilliantes, des impitoyables, des qui sont d’droite, des qui sont d’gauche, des malades, des qui pètent de santé, des péquenots, des manars, des royal(e)s, des chichiteux (et euses), des cons et connes, des connards aussi…, des esprits forts…

Je répète :
Tousses les hommes mâles et femelles, trans compris, une fois pour toutes, tousses, sont des enculé(e)s.
Ceci était la première partie de mes mémoires.
Fin du chapitre un…

Mon cheminement recoupe celui de celles et ceux qui se heurtent à un système destructeur, s’épuisent en tentant seul de le faire bouger, puis reviennent à l’essentiel, puiser leur renaissance…

Il y a quelques jours j’ai lu un article concernant un « coureur-totomobile », l’auteure le réalisait d’une conversation téléphonique avec l’épouse du « champion »…

J’ai direct attrapé des boutons partouze…

Il y avait là-dedans comme du génie de bien écrire un sujet totalement creux…, presque du Zola contant la vie de famille et la misère intellectuelle d’un des « sportifs-automobiles » qui n’en ont rien à f… de quiconque… et dont les « quiconques » devraient se f… en retour…

Moi aussi j’ai tenté à une époque d’écrire de même pour avoir des retombées (les restes qu’on jette aux journaleux)…, c’était dans ma baignoire alors que je jouais au sous marin avec mon pénis tel un périscope…, je tapotais simultanément diverses conneries, mais il y eu un dérapage textuel et je suis entré en électro-combustion…

J’ai alors décidé de stopper ce genre d’articles…

Des courses automobiles qui « se disputent »…, c’est un terme générique « journaleuristique » qui ne signifie pas un échange de gnons sur la gueule, mais symbolise une course, qualifiée souvent « d’épreuve »…

C’est le terme adéquat tant c’est une réelle épreuve pour moi d’assister à ça…

Je vous l’écrit simplement : même si j’ai eu l’idée saugrenue d’éditer des mag’s automobiles dans les années ’80/’90, je reste hermétique au « sport-auto »…

Je ne comprends pas (et je n’ai jamais compris, ni n’ai envie de comprendre tellement ça me donne des boutons) l’utilité de « faire des chronos » à « fond la caisse », au risque d’y perdre la vie, de tuer des gens égarés (les spectateurs sont réputés innocents jusqu’à preuve du contraire)… et pire : de finir tétraplégique…

J’avais engagé Jacky Ickx comme rédac’chef de mes magazines pour élever le niveau (sic !), mais ce fut l’inverse…, ce bonhomme réussissant en sus à me dégouter totalement du monde soi-disant « sportif » de l’automobile, d’autant que je me suis vite aperçu que pour ces crabes dans leur panier, c’était un moyen pour générer un « black monétaire » à tous les niveaux imaginables !

Que tel pilote « fait » 2’12,672 au tour et qu’une Ferraillerie bat une Porscherie de 0’8, 654 ne signifie rien du tout et est profondément débile et horriblement ennuyeux…

Qui plus est, je défie quiconque de « parler » ou d’écrire sereinement philosophie, histoire, ou même de la vie, avec de tels gens…, c’est immanquablement profondément débile (bis) et horriblement « chiant »…

A l’époque, après 6 numéros ou Jacky jouait le rédacteur en chef alors que c’était son frère Pascal qui écrivait (de manière dithyrambique, ampoulée, façon suppositoire), j’ai préféré limoger Jacky Ickx pour ne pas sombrer (financièrement ET psychologiquement)…

Les lecteurs de Chromes&Flammes (AutoChromes) étaient en effet sidérés des articles de ce tandem, au point que j’avais du créer un « Contrepoint » pour re-équilibrer… et que je me suis vite aperçu que les lecteurs préféraient/adoraient les « Contrepoints » !

Les interviews de stars « sportives » c’est horriblement « chiant »…, qui plus est ça ne sert à rien…, ça n’apporte rien… et mis-à-part des autistes aimant le « sport-automobile » (ainsi que les autres « sports »), personne ne se souvient du moindre détail de ces histoires à peine les avoir parcourues…, les résultats en tableaux chiffrés n’ayant strictement aucun sens ni intérêt pour le devenir de l’humanité.

Le « sport » élève peut-être le niveau musculaire, mais il n’est pas spécialement réputé pour élever le niveau « intellectualo-métaphorico-psycho-social »…

Même pour certaines (très rares) disciplines (rien que ce mot m’incite à fuir) que j’affectionne parfois par désœuvrement (surtout quand la TV ne sert qu’à retransmettre « Roland-Garros »), je dois bien admettre que pour un non aficionado voir deux gusses se renvoyer une baballe avec une poêle à frire… ou trente musclors se coller des pains sur un carré de gazon… a quelque chose d’assez irrationnel.

Passons…

Ne parlons pas de la boxe dont il faudra un jour qu’on m’explique en quoi le fait de se coller des bourre-pifs avec des gants de toilette en cuir peut être qualifié de « noble art »…, à part si le fait d’avoir la mâchoire explosée et le nez en chou-fleur est un acte noble.

Ce ne sont surtout pas les courses de vélos, qui me feront changer d’avis… parce que des « athlètes » mettant leur vie en danger à s’injecter des produits douteux pour pédaler plus vite, après tout, c’est plus ou moins leur problème…

En revanche, au top des sports les plus inutilement dispenseurs de dommages collatéraux, il y en a un qui peut décrocher la médaille d’or toutes catégories confondues, voire même dépasser le foot malgré ses supporters bourrins, ses bagarres de fins de matches et ses tribunes qui s’écroulent sur les supporters : le rallye-auto, d’autant que quasi-systématiquement, les rallyes fauchent deux ou trois personnes, ça devient d’ailleurs vraiment d’une ineptie totale.

Evidemment tout le monde se renvoie la responsabilité : les « coureurs » (sic !) accusent l’organisation de manque d’organisation (re-sic !) qui accuse les spectateurs de prendre trop de risques en s’approchant de la route (re-re-sic !) qui accusent les « coureurs » de manquer de contrôle sur leur véhicule.

Et tout ça pour quoi ?

Pour tenter de valoriser une marque de pneus et de vendre des bagnoles ainsi que des produits dont tout le monde se f… via des autocollants placés un pneu-partouze sur des caisses peinturlurées de façon grotesquement pathétique (appréciez le double sens) !

Ces autocollants de marques diverses et peinturlurations grotesques…, dont tout le monde se f… et se tamponne…, sont grassement payés par ce que les « coureurs » nomment « des sponsors ».

Est-ce que ça en vaut la peine ?

La réponse est double (à double sens)…

Les-uns-les-autres sont orfèvres pour faire un chantage économique vis-à-vis du « peuple » (les beaufs ahuris à qui on fait gober n’importe quoi), mais aussi vis-à-vis du Ministère des finances et du monde politique : « Milliers d’emplois gnagnagna, activité de toute une région gnagnagna »… etc… etc…

La base ce n’est pas la PUB « noble » (gag !) via les autocollants et les peinturlurations (dont le public se f… et se tamponne), mais le moyen que ça représente pour obtenir un max de flouze avec des rétro-commissions diverses ET la possibilité de tout mettre en « frais » généraux (et généreux), les deux allant de pair…

Un monde de putes !

Pendant que les beaufs ahuris et les gnous lobotomisés regardent ce « spectacle » débile, en attendant, des gens meurent…. et visiblement ça n’a pas l’air de déranger trop de monde…

Un gosse fauché, que voulez-vous., surtout quand c’est en Afrique ou en Amérique du Sud et que le Dakar joue au quilles avec les mômes…, c’est pas bien grave, après tout, c’est des pauvres, on s’en fout…

Par contre quand c’est en France, comme il y a quelques années « au Var », là la Procureure de Draguignan s’est vue « obligée » de placer les intrépides « coureurs » qui avaient continué tout droit dans la foule (plusieurs morts et blessés) en détention provisoire (fallait calmer le peuple)…

J’interdirais volontiers les rallyes pour ma part…, et toutes les « compètes-autos-sportives » (sic !)…, faire vrombir des caisses relativement puissantes couvertes d’autocollants, qui consomment des tonnes de kérosène (d’essence) et polluent à 300 kms à la ronde au nez et à la barbe de gens dans le besoin, voire qui n’ont rien à manger (il y en a AUSSI dans le Var, pas qu’en Afrique et en Amérique du sud), me parait d’une indécence fulgurante.

Au moins en F1 les gens qui aiment le « vroom vroom », on peut les enfermer dans un circuit pour regarder les gens qui font « vroom vroom »…, ils restent entre eux et les vaches sont bien gardées, de plus ces dingues payent cher pour voir ce barnum (« la nouvelle salle de bain, faudra attendre, ma chérie »).

De plus, « les rallyes » c’est aussi là ou se trouvent quantités de bagnoles volées, elles y sont maquillées comme des putes qui elles mêmes sont maquillées comme des voitures volées… tout y passe, surtout les moteurs…, une industrie du recyclage !

Je n’en vois pas bien l’utilité non plus, mais bon…, si ça leur fait plaisir, après tout…

Bref, voilà, c’est fini…

Comme illustration, rien, même pas quasi rien… nada, inutile…, c’est nul…

Bon, juste une photo pour attirer les regards…

J’espère vous avoir fait passer un bon moment, dormez bien, faites de doux rêves, n’oubliez pas de vous laver les dents, les couilles si vous en avez (le reste aussi) et de changer de slip chaque jour…

@ pluche…