EXCALIBUR… Les démons du passé !

Je sors prendre l’air…, l’air de rien… et j’évite l’écrasement (intempestif), une horde (sauvage) d’Excalibur’s défile devant moi, avec en tête de ce cortège, mon ami Pierre Valiton, président auto-proclamé (c’est un double-sens) du club Excalibur-Europe…
Il est fier comme Lancelot qui tiendrait l’épée Excalibur entre ses mains…
Diantre…, quel hasard !…

excapaca_005

Je compte 5 Excalibur’s venant de St-Tropez en direction de Cannes par le bord de mer !
Ni une, ni deux, tel le Roi-Arthur, je grimpe dans ma fidèle Smart… et rattrape le convoi peu avant Fréjus…
Excalibur…, c’était du temps des druides et des fées, de Lancelot et du roi Arthur, de la quête du Graal, des chevaliers de la table Ronde et de l’enchanteur Merlin…, mythes intemporels et merveilleux…

excapaca_014

Lancelot-Valiton rattrapé…, le moment n’est point à savoir ce qu’il en est d’Avalon, terre mystérieuse et féerique, où Viviane, la fée Morgane, la reine Guenièvre et Ygerne vivaient…
Que nenni…, le St-Graal est perdu…, l’épée Excalibur ne figure même plus comme emblème de radiateur sur sa voiture…, civilités diverses, papotages, échanges de cartes, photos-souvenirs…
Presque tous font le plein des sens (d’essence) et ensuite regroupés en file indienne, continuent leur périple, avides de passer majestueusement devant les marches du Festival de Cannes…
Quel cinéma !

excapaca_003

On m’objectera qu’il y a aussi des chefs-d’œuvre, tel le p’tit dernier de Vincent Lindon au budget étriqué de deux millions d’Euros (quand-même)…, mais objectivement QUI va se farcir une histoire de chomdus au bord de la dépression en suite d’y être…, faut être totalement maso pour que des chomdus se farcissent la vie d’un autre chomdu en dépensant un ticket qui vaut trois jours de bouffe miséreuse !

excapaca_012

Quel intérêt d’aller se (mor) fondre devant des actrices qui se pavanent sur les marches du festival des connes, Mathilde Seigner ou Keira Knightley, la moue boudeuse, les seins rangés dans le buffet et la mâchoire en tiroir-caisse, venant présenter des films pour ados pré pubères qui racontent mal la vie trépidante et amoureuse de fausses trentenaires et de vieux acteurs sur le retour, des films aussi plats que la mère Birkin et aussi intéressants que ma pantoufle jetée en plein milieu de mon écran plat. Cannes, c’est maintenant de mauvaises actrices de télé réalité qui, à défaut de talent, viennent montrer leur culotte ou un bout de sein… !

excapaca_011

Admettez que ce film de pauvres gens n’est pas en phase avec les smokings et robes de couturiers pour milliardaires que des stars portent sans rien dessous que du gras et des bijoux de famille de joailliers aux valeurs stratosphériques…
Pour voir ce cirque, pendant près de deux semaines, Cannes voit sa populace augmenter de 300%…
0,1% pour ce qui concerne les plus grandes stars du cinéma, en robe de soirée et smoking, hébergé(e)s dans les plus beaux palaces de la zone… et 99,99% de mémères en pantacourt, qui eux, prennent d’assaut le formule1 du coin, avec l’espoir fou de faire un selfie avec Gégé.

excapaca_002

Pour éviter d’avoir à subir ça, je préfère me faire mon cinéma…, le sachant grand amateur de paillettes, je me doutais bien que Pierre Valiton ne raterait pas ce non-évènement annuel consistant pour lui et les membres turgescents de son club, à tourner fou et en rond en Excalibur… avant de laisser leurs engins (encore frétillants) briller de mille feux LED dans un endroit stratégiquement populeux…, car les stars s’en f…

excapaca_001

Fallait voir, rien qu’à cette évocation, comme il caressait le volant de sa belle, ses phares et ses échappements, avec amour et à mains nues, sans un mot, en silence (il ne supporte pas qu’on lui les brise pendant qu’il pense sa vie, ses malheurs, son œuvre…, Zola à côté, c’est OUI-OUI et la Braguette magique), j’en avais la larmichette à l’œil.
A la fin, j’ai même applaudi pendant que j’imaginais en faire un scénario et le vendre à Spielberg, il a bien tourné « Jurassic Park », il doit s’y connaître en dinosaures-automobiles…

1953-1958 Excalibur-J, 1959 Excalibur Hawk Coupé, 1985 Excalibur Roadster RS…

1965-1979 Excalibur I, II, III… Une épopée, une saga, une légende, faite de Bricks et de « Brooks » !

1980-1989 Excalibur IV, V… Une épopée, une saga, une légende, faite de Bricks et de « Brooks » 

Balade en septembre… Piting, l’est ou mon Excalibur ? Brave petite ! T’es-ou ma choutte, viens… 

La CoxCalibur…, mouhahaha ! 

https://www.facebook.com/Excalibur

https://www.facebook.com/DeBruynePatrice

1965-1969 Excalibur Series I…

1970-1979 Excalibur Series II & III…

1980-1984 Excalibur Series IV & V…