Fin de partie pour les Hot-Rods en Europe ?

Vous pouvez copieusement haïr…, insulter…. critiquer…, les journaleux des divers merdias qui vous ont tous… sans exceptions aucunes…, avec des idiots chroniques aveugles  aux commandes…, envoyės dans la merdasse en refusant, dès avoir copiė Chromes&Flammes il y a presque 40 ans d’ici, de crėer une association nationale pour aider et péréniser le Kustom et le Hot-Rodding…, capable de dialoguer avec d’autres associations du même style au niveau européen et avec les instances européennes…
Ils vous ont raconté des bobards pour vendre leur camelotte sans voir qu’à brève échéance il y aurait des interdictions drastiques poussant à la fin de ces styles de vie automobile…

Voyez le nombre incalculable de Kustoms et Hot-Rods abandonnés…, illégaux… dangereux… après une « une » caricaturale en couverture ou au hasard d’un article débilitant…
La « guerre des mags kustom » des années ’80 c’était cela… rien d’autre…

Voyant le carnage j’ai préféré modifier C&F en AutoChromes mi des années ’80 et voguer seul vers 500.000 exemplaires mensuels en 5 langues/éditions mensuellement en Europe…
A partir de là le Kustomizing « de masse » a périclité en Franchouille… sauf quelques rares engins fabriqués par des gens comme D’Jimmy Merzlic ou achetés très chers aux USA…
Maintenant l’aventure se terminerait-elle ?

Les magazines papier se cassent la gueule parce qu’ils sont restés figés… et leurs fausses légendes bidons sont parties au loin en se f… totalement de vous…, c’est que les maisons d’éditions qui les éditaient continuent de lustrer le cul des grands constructeurs……, mais certaines se cassent quand-même la gueule…. et certains les achètent comme Renault pour y raconter qu’ils sont les meilleurs…
Dans ce nouveau monde vous n’êtes que des cons-sommateurs qui doivent tout accepter sans broncher…

Avec les nouvelles normes Europėennes et leurs Prescrits et lois supranationales…, les pays membres de la Communautė (dont la majorité des Français ne voulait pas suite ā un vote gėnėral du peuple mais que Sarkozy a fait revoter en interne)…, les normes en matière de mise en circulation et contrõle technique sont devenues drastiques et il est maintenant quasi impossible, sauf fraudes gravement (pėnalement) pousuivies, d’immatriculer des voitures modifiėes tels les Customs…, Tunings…, Kit-cars…, et Hot-Rods…
Les motos suivent… sauf que c’est moins rapide car les Bikers sont fédérés et ont su être inter-pays pour défendre leurs libertés…

Ceux qui commercialisent des Hot-Rods et des Kit-Cars les bradent au plus vite…. car ils savent que ces engins ne se vendront plus et leur crèeront des pertes financières et des soucis en cascades surtout en cas d’accident grave avec des papiers de rėcup…, de complaisance…, ainsi que des doublettes et autres…
On liquide… « que les acheteurs crédules se démerdent »

En ayant ras-le-bol des emmerdes et conneries, j’avais donc vendu le P’tit Rod bleu flammė a D’Jimmy Merzlic (rėgion Niçoise) en 2016…, prėfėrant acquėrir une Jeep Wrangler… et D’Jimmy l’a amėliorė et tentė de le vendre durant deux ans aux environs de 25.000 euros… SANS LE MOINDRE SUCCES…, personne ne lui a fait d’offre !
Ecoeurė mais stoique et pragmatique… lorsque par un hasard miraculeux Nissan l’a contactė pour obtenir un Hot-Rod qui devait ridiculiser ce style d’auto au profit du Nissan Juke…, il a larguė le P’tit Hot-Rod sans émotion… pour à peine 17.000 euros… et Renault/Nissan a « ravagė » le Hot-Rod en le rendant ridicule… tant dans son look que sa fonction… en une sorte de machin-bazar inesthėtique… avec deux hirsutes ā bord…

Cette action de Nissan dėmontre que leurs dirigeants (et c’est pareil pour toutes les marques) prennent le milieu comme peuplés de ploucs qu’on ridiculise…
Voilá… la fin d’une belle histoire… pour ce Hot-Rod…, ne resterait-il que des photos et des articles ?

Non, suite à tout ce ramdam, Chromes&Flammes revient, premier numéro fin octobre 2018 en librairie (daté N°1 Novembre/Décembre 2018)…