Clint Eastwood…

Figure légendaire du cinéma américain, Clint Eastwood occupe une place à part dans l’industrie hollywoodienne.Devenu célèbre en jouant dans les westerns-spaghettis de Sergio Leone, Eastwood enchaîne les succès dès la fin des années 60 et marquera le cinéma de son empreinte en interprétant, notamment, l’inspecteur Harry, film à succès qui…
Voir l'article
Voir l'article

La malédiction des pharaons…

Le Caire, Hotel Continental, le 15 avril 1923.Dans une chambre, un homme agonise .Baigné de sueur, les yeux exorbités, il délire.Soudain, il essaie de se dresser sur son lit et hurle : »C’est fini . J’ai entendu l’appel, je me prépare .« A cet instant, la lumière s’éteint.L’infirmière qui veille le mourant…
Voir l'article

J’écrirai d’atrabile sur le palimpseste de nos vies….

J’écrirai d’atrabile sur le palimpseste de nos vies ! Fi de toutes histoires stupides et insipides écrites avec le pipi des chats qui tournent autour des jambes des mémés du Web, laides et grasses, vinaigrées de sueurs pontifiantes, sclérosées de bêtises, entâchées de vulgarités soulignées de fautes d’orthographes et illustrées…
Voir l'article

Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens… Chapitre 5

Tuez-les tous,Dieu reconnaîtra les siens…Il était une fois un monde sans petit écran.-Vous voulez dire sans télé et sans ordinateur ?Ma foi, oui, lorsque la réalité virtuelle était une histoire de science-fiction, de même que les clones et les pseudos. C’était une époque où les gens lisaient. Que lisaient-ils ?…
Voir l'article
Voir l'article

Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens… Chapitre 4

Chapitre 4Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens…-Patrice DB ;  » A l’origine, vous avez une formation d’architecte.Vous avez toutefois « construit » avant tout des journaux puis des magazines ainsi que des livres.Mais le plus étrange est de constater que vous êtes également une sorte de marchand-antiquaire de voitures hors normes, pas nécessairement anciennes, mais…
Voir l'article
Voir l'article

Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens… Chapitre 3

Chapitre 3Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens…-Patrice DB ; « Quelqu’un, vous êtes vraiment un type bien, virtuellement et réellement, d’une jovialité sincère et d’une simplicité pas jouée.Depuis « Quelqu’un, le roman du Web » et « Liens d’amours », vos deux premiers livres « virtuels », vous êtes devenu le personnage que le « Web » français s’arrache.Chacun et…
Voir l'article
Voir l'article

Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens… Chapitre 2

Chapitre 2Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens…Qu’on la conteste violemment ou la chérisse avec une ferveur religieuse, ou qu’on tente simplement de trouver un juste milieu, son œuvre se profile comme une ombre, bienfaisante et/ou maléfique….Avec Quelqu’un, on n’en sort vraiment jamais.A fortiori quand on exerce la profession qui est…
Voir l'article
Voir l'article

Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens… Chapitre 1

Chapitre 1Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens…Cette phrase aurait été prononcée lors du terrible massacre de Béziers dirigé contre la religion Cathare en 1209.Parfois attribuée à Simon de Montfort, elle aurait en fait été prononcée par Arnaud Amalric, légat du pape chargé de réprimer l’hérésie Cathare.Les Cathares, originaires d’Orient, croyaient…
Voir l'article
Voir l'article

Marlon Brando… Comme un des visages gravés au flanc du mont Rushmore !

Vous ne parlez que de ses erreurs…, comme d’une punition de sa splendeur passée… L’homme est en sueur, il soulève lentement, péniblement une haltère et tente de l’élever au-dessus de ses épaules…, une fois, deux fois, sans succès, ses muscles tremblent, le ventre rebondi distend le tee-shirt.Vaincu, il repose la masse de fonte et, dans…
Voir l'article
Voir l'article

La fin programmée du mâle…

La fin programmée du mâle… Trouver et séduire un ou une partenaire est une des plus puissantes forces de l’évolution. Mais les mâles ont beaucoup moins d’importance que les femelles. Et même, certaines espèces peuvent se passer d’eux. Dans son « Manuel universel d’éducation sexuelle à l’usage de toutes les espèces », la…
Voir l'article
Voir l'article

James Dean… Rebelle attitude !

THE FIRST AMERICAN TEENAGER… C’est une Porsche 550 Spider décapotable baptisé « Little Bastard » (le petit bâtard), qu’il vient de s’acheter pour 7.000 dollars avec son cachet du film Géant, dont le tournage n’est pas encore terminé.Le 30 septembre 1955, James Dean monte dans sa voiture.Il est fatigué, la veille, il a…
Voir l'article