Les Protocoles, la suite…
Chapitre 12…
Cette affaire tourne en rond…

Il est temps de marquer tout cela d’une autre empreinte.
Au départ du livre que j’ai écrit seul (Dictatucratie, visible ICI sans devoir utiliser un mot de passe) : Dictatucratie… http://www.gatsbyonline.com/main.aspx?page=text&id=62&cat=cinema, Patrick Henderickx et moi avons réécrit un roman remettant en cause la version officielle des évènements du 11 septembre 2001.Dans Dictatucratie, ce sont les évènements « terroristes » qui ont eu lieu à Londres, qui m’ont amené à remettre en question ce que les médias et le gouvernement britannique expliquaient, d’où un questionnement sur les évènements « terroristes » de Madrid, ainsi que sur les évènements du 11 septembre 2001 aux USA.Tout cela est d’importance, car une grande partie des habitants de notre planète Terre vont subir ce que divers gouvernements vont inventer pour la pérennité du Nouvel Ordre Mondial oeuvre de la famille Buch et de leur entourage…Notre société en est maintenant dans un chaos général et… curieusement comme Patrick Henderickx et moi l’avons découvert par hasard, l’ensemble semble suivre un curieux plan mondial qui est plus ou moins connu sous le nom de « Les Protocoles des sages de Sion »…C’est la raison pour laquelle, ce texte, avec des réserves clairement indiquées par nous, figure en annexe de notre livre qui devait porter un autre nom, mais vu ce curieux cheminement du hasard, a été nommé « Les Protocoles de Sion »…Le livre devait sortir avant les fêtes de fin d’année selon le principe des livres « best-seller » que les gens achètent pour offrir…, mais un client d’obédience Juive a volé un exemplaire chez l’imprimeur, croyant ainsi pouvoir obtenir l’interdiction de mise en vente après un examen du texte auprès d’une instance juive spécialisée dans ce genre d’abus de droit…

Mais, patatras, cet organisme a décrété que le contenu n’était pas antisémite, quoique le livre contenait les fameux « Les Protocoles des Sages de Sion », qui ne sont pas interdits en Belgique (ni ailleurs)… et une couverture provocante…Concernant la couverture, il est de notoriété publique que les États-Unis d’Amérique financent l’Etat d’Israêl et lui fournissent gratuitement des milliards de dollars d’aides en armement ainsi qu’en logistique militaire… de même que les gouvernements depuis la création d’Israël jurent que les USA ont une amitié indéfectible envers le peuple Juif… et l’Etat juif qu’est Israël…, autorisant ainsi les pires dérives et foulant à leurs pieds toutes les résolutions de l’ONU condamnant Israël pour ses pratiques envers les palestiniens…, menaçant le reste du monde de représailles sanglantes (et atomiques), s’engageant dans des dérives militaires guerrières et industrielles qui actuellement nous mènent à la ruine !

On ne peut donc prétendre que cette couverture serait antisémite !Concernant l’annexe contenant « Les protocoles des Sages de Sion »…, d’abord une mention de mise en garde avec réserve figure clairement avant celle-ci…, ensuite ce texte n’a jamais été officiellement considéré comme antisémite, nulle part dans le monde, malgré un procès avant guerre qui eut lieu en Suisse, procès qui décréta clairement en appel que « Les protocoles des sages de Sion ne sont pas antisémites et ne peuvent être interdits »…

Ceux qui prétendent le contraire, ne sont que les « agents » de la propagande Juive qui, à force de le prétendre, considèrent que c’est un fait avéré, tout comme un Dieu leur aurait donné un pays il y a 4.000 ans et plus !Des lois antisémites ayant été votées sous influence après la guerre 49/45, la moindre contradiction envers la politique israélienne, laisse aux agents de la cause juive, le prétexte d’attaquer tout et n’importe quoi et qui..; afin de créer une sorte de terreur avec chantage de poursuites judiciaires coûteuses… et, en épée de Damoclès, la honte sociale qu’est l’appellation d’antisémitisme, qui est devenue une tare qui empêche toute vision réelle via une loi inique n’autorisant pas même aux historiens de s’interroger, obligeant à une vision unique de l’Histoire…

Concernant le contenu, l’agence Juive appelée à donner un avis, a conclu qu’il n’était pas antisémite…Pourtant, la secrétaire du Mrax, Mme Elisabeth Cohen, se faisant passer pour une pauvre femme ordinaire qui « faisait ses courses », outrée d’avoir vu notre livre en vitrine, a envoyé une lettre diffamatoire de dénonciations non étayées au Parquet de Bruxelles, prétendant que ce livre pourrait être la cause d’un soulèvement des populations arabes de Belgique…

Il est à noter que le livre n’a pas été déposé à l’appui de sa plainte sans constitution de partie civile…, Mme Cohen stipulant qu’elle n’avait pas acheté le livre et ne l’avait pas lu…, le Parquet de Bruxelles va malgré-tout ordonner une enquête (des rumeurs prétendent qu’elle aurait été appuyée par des Magistrats d’obédience juive dont un membre de leur famille était lié à cette Dame Cohen)…, mais le livre ne figurera jamais dans le cours de l’enquête…, de plus, aucun Magistrat du Parquet, en ce inclus la Juge d’Instruction Bernardo Mendes, ni aucun Magistrat des Cours de première instance (Chambres des mises en accusation et du conseil, ne va jamais lire ce livre qui ne figurera jamais dans leur dossier d’instruction…

Le Réquisitoire du Procureur du Roi va inventer un « X » qui sera défini comme étant moi-même, sans que strictement rien ne vienne jamais étoffer ce délire…, la juge d’instruction ne répondra rien à cela, comme si tout était normal et avéré…On va ensuite assister à d’autres délires en Chambre des mises en accusation et Chambre du conseil…, plusieurs fois de suite, avec deux recours en Cassation, le second délivrant un Arrêt totalement délirant, affirmant que le livre avait été temporairement absent…., alors qu’il n’y avait jamais été inclus ni examiné… (voir la reprise avec commentaire en fin du chapitre 10 :
http://www.lesprotocolesdesion.com/main.aspx?page=viewPosts&threadId=2794&rubId=2)

Le comble étant que la Chambre du conseil a par un Arrêt : interdit à la Juge d’instruction d’examiner le livre qui a été placé dans le dossier durant le délibéré de la Cour de cassation, ce livre étant fourni par le Centre pour l’Egalité des Chances… à la demande d’un officier de Police judiciaire auprès de qui le parquet à demandé de le trouver en catastrophe pour sauver ce qui pouvait l’être…

A la date ou j’écris ceci, le livre n’a jamais été lu par les Magistrats, et la Chambre du Conseil a émis un arrêt interdisant à la Juge d’instruction de l’examiner et d’enquêter plus avant….., il me faut ajouter, que j’avais réalisé, alors ou Patrick Heinderickx et moi nous présentions en Chambre des mises sans avocat, un mémoire de demande de devoirs complémentaires, et conclusions, qui avait été déposé, conformément à la loi, en 4 exemplaires au greffe du tribunal, cachet du greffe et signature de la greffière l’attestant, avec date manuscrite…
Et ce avec une personne présente qui pourrait en témoigner.

Ces exemplaires ont disparu !!!

Ils ne se trouvent ni dans le dossier d’instruction, ni au greffe, ni même auprès du président du Tribunal de première instance…, suite à divers épisodes dignes d’une pièce de théâtre de boulevard Parisien, un vrai vaudeville à la Belge…, j’ai re-déposé 4 mêmes copies de ce mémoire-demande de devoirs complémentaires-conclusions, au même greffe du tribunal, mais cette fois-ci coté gauche en entrant (sic !), également avec un témoin…, le chef du greffe re-apposant un cachet, la date du jour de cette réception, et sa signature…Et bien aussi incroyable que ça paraisse, ces 4 documents ont aussi disparu…Lorsque ce point a été évoqué en Chambre du conseil, le président à arrêté que ce mémoire figurait dans son dossier parce que, à l’appui de mes remarques dans son tribunal, un 9ième exemplaire y était déposé !!!
Il venait en effet d’être re-déposé…Par contre, personne ne sait ou se trouvent les 8 autres documents déposés avec deux accusés de réception (par deux fois) aux deux greffes..; 4 exemplaires au greffe de droite, 4 exemplaires au greffe de gauche !!!Que contiennent-ils ?Ils ont 168 pages et renferment toutes les explications et preuves démontant entièrement, point par point, les allégations diffamatoires d’Elisabeth Cohen et les commentaires spécieux, faux et diffamatoires déposés par le Centre pour l’égalité des chances qui s’est soudainement pris d’amitié pour la secrétaire du Mrax qu’elle était…

Il en ressortait que « Les Protocoles des Sages de Sion » n’ont jamais été déclarés antisémites ni interdits, nulle part dans le monde…, que même en France ils ne sont pas interdits contrairement aux allégations Juives relayées par le centre pour l’égalité des chances…

Le document expliquait également le rôle trouble d’un sénateur flamingant populiste sympathisant d’extrême droite (!) qui avait invectivé la ministre de la justice belge Onkelinckx, au sénat, celle-ci sous pression demandant à l’Ocam anti-terroriste, à la Sureté de l’Etat et à la police judiciaire ainsi qu’au parquet, d’intervenir pour interdire notre livre… ce qui créait de fait un tribunal illégal aux ordres d’un Juif ami du président israélien…De plus, accusés d’antisémitisme, un effort avait été déployé pour ré-expliquer les évènements du 11 septembre sous un aspect politique, ceux-ci amenant les évènement que nous subissons, la crise financière et la captation par israël des ressources gazières et pétrolières palestiniennes via une société américano israélienne ouvertement « juive » dénommée : Zion oil and gas cy… qui est chargée de pomper toutes les ressources énergétiques palestiniennes avec la bénédiction de Dieu, psaumes et prières à l’appui…Il va sans dire que ce document de 168 pages avait tout intérêt à disparaître… « on » l’a d’ailleurs fait disparaître et ordonné à la juge d’instruction Bernardo Mendes de ne plus réaliser la moindre enquête !!!

En janvier 2013, le cycle recommence…, visant à nous pousser en Correctionnelle !

Je n’ai plus aucune confiance en cette « justice »…Je me demande par ailleurs ce qu’elle cherche, le livre a eu une diffusion très réduite (même pas 800 exemplaires vendus), il n’a eu aucune incidence sur le cours de la vie et des choses, n’a eu aucun retentissement dans la presse et le public… et n’a suscité aucune manifestation des populations arabes de Belgique !Les autres allégations de Mme Elisabeth Cohen sont fausses et diffamatoires…
Les commentaires du Centre pour l’égalité des chances, le sont tout autant…Le Parquet avec le relais de la Juge d’instruction Bernardo Mendes a créé un amalgame entre Patrick Henderickx et moi… avec les publications « Les mystères de l’Histoire » qui diffusaient dans le même temps d’édition que notre livre, un article fort bien documenté concernant « Les protocoles des sages de Sion »…, le Procureur du Roi prétendant que je serais une sorte de gourou maléfique en tête de chaque entité, un « X » qui aurait tout organisé…Or tout est faux, l’instruction n’a rien démontré, il n’y a d’ailleurs rien à démontrer… et il est maintenant interdit à la juge d’instruction d’instruire… le Parquet continuant a soutenir cette fable grotesque dans son réquisitoire !J’en ai donc ras-le-bol de tout ces micmacs et n’ai pas du tout envie en janvier 2013 de recommencer le cycle pour la troisième ou quatrième fois…Le fond de cette affaire est maintenant ailleurs que dans la plainte de complaisance initiale, elle se trouve dans les tentacules de la pieuvre qui a tenté de se servir de l’article des « Mystères de l’Histoire » et dans la publication de l’annexe de notre livre, pour tenter de refaire le procès des Protocoles de Sion et obtenir, face à deux « crétins » (Patrick Hendricks et moi) désargentés, ainsi que face à un éditeur français, une condamnation pour déclarer « Les protocoles de Sion » et par ricocher d’écriture « Les Protocoles des Sages de Sion » : antisémites…, ce qui ajouterait un couvercle hermétique à l’amoncellement de casseroles du même type que les organisations juives tentent de compiler…Ce n’est pas en répondant une Nième fois les mêmes choses en Chambre des mises et du conseil, que l’on va vraiment avancer…
J’aimerais que l’on puisse reprendre les évènements en mains propres en demandant soit l’annulation des poursuites, soit que ce dossier aille aux accises ou c’est leur vraie place et ou on pourra débattre publiquement de la main-mise du gouvernement et de la justice par une entité « autre » et maléfique…C’est devenu un procès d’opinion, de presse et politique…, il est temps de réagir sans plus se laisser manœuvrer !