# 1 – Ampus… Petite balade dans l’arrière pays du Var…

Ahhhhh le sud de la France, la Côte d’Azur…, la région PACA, le pied intégral…, pouvoir avoir des érections de bonheurs incessants, le sourire toute l’année au soleil, l’envie de courir nu dans un champ de lavande puis de danser en écoutant les cigales chanter… tout en faisant mon marché provençal matinal « avé l’asseng »… et des vraies belles filles « avé des gros tétés, dit »…, dont on tombe amoureux au premier regard… et puis du soleil…, beaucoup de soleil…, un monde parfait…

ampus-01

Ampus est une commune française située dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur…, ses habitants sont appelés : « les Ampusiens » ou, selon les historiens : « les Ampusians »
Perché à 600m d’altitude, ce paisible village du 10ème siècle est entouré d’une superbe nature de collines boisées, de rivières et de gorges…, cette commune typiquement provençale a conservé de nombreux vestiges romains et médiévaux.

ampus-02

C’est vrai qu’on se promène avec plaisir dans les rues étroites qui serpentent de manière circulaire, elles permettent de découvrir ses maisons groupées autour de l’église Saint Michel.
On découvre également de belles fontaines sur de charmantes petites places ombragées et on passe sous des porches et passages voûtés du XI°…, l’ensemble donnant un charme authentique à ce petit village pittoresque.

ampus-03

Ampus a créé une balade intéressante le long d’un circuit de l’eau : « le canal de Fontigon », qui a joué un rôle essentiel au village pendant cinq siècles…, mais d’autres belles promenades sont à faire dans les Gorges de la Nartuby où on peut avoir un magnifique point de vue sur le pont de Raton…
La chapelle romane Notre Dame de Spéluque, classée monument historique, mérite également votre détour…, on la découvre dans un cadre champêtre, poétique et plein de charme…, datant du X° siècle, elle est en cours de restauration et a été rendue au culte…, elle accueille encore maintenant une moniale qui y vit à demeure.

ampus-04

Ampus fera le bonheur des connaisseurs qui apprécient les bons produits du terroir : olives, truffes, champignons, moutons, fromages de chèvre, miel de lavande…
Bref, vous l’avez compris, Ampus est un petit paradis pour les amateurs de calme, de belle nature et de douceur de vivre…, mais Ampus a également retenu mon attention en cause de promeneurs nus (également des promeneuses nues)…

ampus-05

J’ai direct interpellé celui qui me semblait être le chef :

– Quel est l’intérêt, voire l’utilité pratique de se promener à poil à Ampus ?

– C’est une « Randonue », le départ s’est fait sur la route qui mène à Ampus en venant de Châteaudouble…, nous avons fait 500m sur un chemin goudronné, entouré de maisons, nous n’avons croisé que vous et votre chien de chasse.

– Et pour aller ou ?

– Notre premier arrêt c’est le Dolmen qui est à seulement 1.5km de la départementale. Je voulais faire le sommet du Palay mais le sentier à complètement disparu sous la végétation. Nous sommes donc allés vers la maison du Gros saint Martin, une maison entièrement restaurée, magnifique, un endroit idéal pour une résidence naturiste. Nous avons voulu prendre une sente qui est marquée sur la carte mais celle-ci n’est plus praticable trop de végétation. Nous avons donc pris la piste DFCI pour rentrer. Là aussi je pensais que l’on aurait rencontré des chasseurs, personne aussi !

– Bien, bon, ben…, bonne promenade…

ampus-06

Comme Ampus me semblait être un village assez étrange, j’y suis allé promener Blacky… et sur la place communale, il a pu aboyer et moi poser quelques questions sur les mœurs locales :

– Avant les années ’60 , date à laquelle Ampus commençait à se moderniser, les femmes d’Ampus faisaient cuire leurs plats au four du boulanger, le dernier à accepter cette pratique (gratuite) était Raymond Castillon.

– Qui est-ce ?

– Raymond, l’est connu ici savez-vous…

– Ahhhh ! Bon…

ampus-07

– On allait au four avec son plat préparé, on l’enfournait, on le laissait le temps voulu et on revenait le chercher pour le repas de midi : tomates et courgettes farcies, pommes de terre dans un plat avec juste un filet d’huile d’olive et une pincée de sel , lapin entouré de pommes de terre et aromatisé de bonnes herbes de Provence, etc…, c’était gratuit !

– Gratuit….

– On profitait de la chaleur qui avait cuit le pain , il fallait refermer le four et la porte qui donnait accès au four…, tout se passait bien, les femmes qui apportaient leurs plats à cuire étaient les clientes de la boulangerie.

– Et ?

– Et puis ça se détraqua : la porte du four était mal fermée laissant la chaleur partir et laissant la colère du boulanger exploser…, il y eut des femmes non clientes qui voulaient profiter de l’aubaine sans rien débourser ; il y eut quelques vols et , ce qui devait arriver arriva : le boulanger décréta qu’on ne ferait plus cuire de plat dans son four.

ampus-09

– Une coutume d’Ampus qui a disparu…

– Puisque vous êtes journaliste, faut que je vous dise en demande de publier une information très importante dans votre journal…

– Dites-moi, je note…

– Depuis dimanche, Robert Ruet 69 ans a quitté le domicile du quartier de la Rouvière (près de Moulin Vieux) où il vit avec sa sœur Yvonne qui est allée déposer de suite un constat de disparition à la gendarmerie de Lorgues. Hier encore avec les gendarmes c’est un avis de recherche qui a été lancé, après toutes les recherches vaines effectuées auprès des pompiers, de l’hôpital et à Nice où Robert Ruet a encore de la famille. Suivi médicalement, le sexagénaire a des soins quotidiens, il est incontinent et sujet à des bronchites chroniques. Lors de sa disparition il était vêtu d’un bas de survêtement gris, d’un tee-shirt, d’un sweet noir à capuche, il est chaussé de pantoufles, n’a pas de papiers ni d’argent. Le maire Hugues Martin mis au courant de ce fait envisage de faire une recherche avec des volontaires dans un vaste périmètre autour du domicile. Sa sœur très inquiète, remercie toutes les personnes qui pourront apporter un élément permettant de résoudre cette disparition.

ampuscarte

– Cela a-t-il un rapport avec les gens qui se promènent à poil dans les sous-bois ?

– Des gens totalement nus ici à Ampus ?

– Oui, je….

– Quelle horrible chose, je vais aller prévenir Monsieur le maire.

ampus-00

– Bon, ben…, bien…, je continue ma route

– Attendez…Vendredi à 18h, une veillée lecture est proposée par le Réseau des médiathèques d’Ampus. Cette lecture autour des oliveraies sera suivie d’une auberge espagnole : chacun apporte quelque chose et tout le monde partage. Vous voulez venir ?

– Je note…, je note…

A SUIVRE # 2 Bargemon…