Le site-web satirique le plus sulfureux, déjanté, caustique, classe, snob et politiquement incorrect de toute la francophonie mondiale !  
Un site unique, entièrement gratuit, réservé à des gens induplicables, intelligents, déjantés, caustiques, amers, désabusés, humoristes, épicuriens, baroudeurs, satyres et satiriques..., aimant la vie, les automobiles, les bateaux et les avions extraordinaires...

      

POUR ENTRER, CLIQUEZ ICI... ou sur une des photos ci-dessous !

- Les sections avec Forum intégré (posibilité de répondre), ne sont pas juridiquement publiques, mais privées, nécessitant une inscription et un mot de passe pour y accéder.
Ces sections ont été conçues pour Internet Explorer 7.  Avec un autre Explorateur vous pouvez lire mais ne pouvez pas "poster", en ce cas rendez-vous sur
Facebook...
- Si vous êtes légalement propriétaire sous copyright, de photos et/ou textes qui seraient utilisés comme illustrations, mentions, pastiches, références et/ou autres. ne comportant ni ne comportaient aucun copyright, ni lien, ni indication de propriété visible, intégré, caché et/ou camouflé, informez-nous et cela sera retiré immédiatement.
- La totalité des articles et chroniques sont écrits, réalisés et publiés bénévolement de matière ludique, sans aucun aspect commercial, le site est entièrement gratuit.
 

   
  
 
 
  
   

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.
Déclaration Universelle des Droits de l'Homme  - Article 19
Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN), modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des "abus" éventuels, spécifie dans son alinéa 4 : "Le fait, pour toute personne, de présenter aux autorités judiciaires ou à quiconque, un contenu ou une activité comme étant illicite dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion, alors qu'elle sait cette information inexacte, est puni d'une peine d'un an d'emprisonnement et de 15.000 Euros d'amende"...